Projet humanitaire en Tunisie

Le 25 avril 2014, trois étudiants du COP Aix-Marseille sont partis dans un centre en Tunisie, l’UTAIM (Union Tunisienne d’Aide aux Insuffisants Mentaux), où sont pris en charge de jeunes handicapés. Ce voyage a permis de proposer aux patients des soins ostéopathiques complémentaires à ceux des thérapeutes du centre pour améliorer leur qualité de vie.

Presentation du centre

tunisie1-300x225

L’UTAIM (Union Tunisienne d’aide aux Insuffisants Mentaux) se propose de manière autonome de prendre en charge le plus largement possible les enfants mentalement handicapés de la région en vue de leur fournir une éducation de base spécialisée, une prise en compte de leurs difficultés physiques et morales et la volonté de les faire intégrer le plus possible au tissu social et professionnel de la région.

tunisie2-300x239

Ce centre se trouve à Menzel Bouzelfa, un ville du cap Bon située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Tunis, à l’entrée de la péninsule, et à une cinquantaine de kilomètres au nord de Nabeul et d’Hammamet.

Le mot des étudiants

« Nous avions le sentiment que de se plaindre ou d’avoir des douleurs étaient une tare pour eux, et donc tout le monde disait aller bien à notre arrivée, sans doute la peur de la blouse ou des étrangers, mais le bouche à oreille a bien vite fonctionné, ils ont vu que l’on ne faisait pas mal et nous avions à la fin du séjour presque la queue devant notre pièce de soin pour avoir quelques “massages”.
Nous étions du matin au soir en contact avec les enfants. Nous mangions, jouions avec eux et les avons même raccompagnés jusque chez eux dans le bus qui mettait 2h30 pour les ramener, mais grâce à la bonne humeur, la musique et les nombreux chants des éducatrices et du chauffeur c’était une vraie partie de plaisir et le temps passait vite. »

Kevin Cherpillod, étudiant

 

« Une très bonne entente entre les personnes handicapées et les accompagnants. Des enfants très calmes et à l’écoute des soins proposés. Le centre est plein de vie et les activités proposées sont adaptées en fonction des capacités des personnes handicapées. Notre accueil au sein de ce stage dépasse toute attente, en effet l’hébergement et notre prise en charge ont été plus que parfaite. Il n’y a eu pendant ce stage aucune sensation de malaise.
Mes capacités d’adaptation ont été mises à rude épreuve. Il fallait plus que jamais s’adapter à l’handicap de chacun. Cela m’a permis de progresser sur le plan des sensations et de la prise en charge. Une semaine qui nous donne une belle leçon de vie. »

Bastien Gilles, étudiant